Menu

69ème anniversaire de l'insurrection du 9 septembre 1943

Un peu partout en Corse, dans les principales agglomérations a été commémoré le 69ème anniversaire de l'insurrection libératrice. Dans le sud de l’île, "Corse-Matin" relate des cérémonies organisées à Bonifacio, Levie, Porto-Vecchio et Sartène

69eme-anniversaire-de-linsurrection-du-9-septembre-1943.jpgA Sartène, c’est notre Amie Janine Revel –Tramoni qui avait l’honneur de porter le drapeau de la cérémonie et il revenait à Claude Kraus, Ami lui aussi de l’ANACR 2A, Président du C.G. 161 de la FNAM, de prononcer  l’allocution, place Porta. Claude Kraus devait rendre hommage à tous ceux –Résistants et combattants en uniforme- qui contribuèrent au succès de l’insurrection qui s’acheva par la victoire – le départ de l’occupant- qu’on commémorera le 5 octobre. « Le travail de mémoire qui chaque année nous réunit, dit Claude Kraus, atteste de la résonance toujours aussi vive des combats menés voilà maintenant 69 ans. » et conclut-il : « Plus que jamais s’impose l’union des démocrates autour des idéaux de la Résistance : paix, liberté, démocratie et justice sociale. S’il m’est revenu aujourd’hui  l’honneur de leur rendre hommage, d’autres Amis de la Résistance, demain, devront rappeler le sacrifice de tous les patriotes. La paix et la liberté exigent un combat permanent. Vive Sartène, Vive la république, Vive la France. »

A Ajaccio cette date anniversaire a été l’occasion d’honorer deux grands Résistants : Jérôme Santarelli dont un groupe scolaire porte désormais le nom et Paulin Colonna d’Istria avec le dévoilement d’une stèle.
La dernière cérémonie avait lieu devant la foule rassemblée au monument de la Résistance. Mario Papi, secrétaire de l’ANACR  2A et membre du Conseil national de l’ANACR devait, après avoir rappelé la Résistance et les combats libérateurs, rendre hommage à ceux qui en furent les acteurs, les héros et les martyrs. Et il conclut son allocution par un appel à tous –pouvoirs publics, collectivités, associations patriotiques, etc. - pour travailler d’ores et déjà pour réussir un grand 70ème anniversaire, l’année prochaine :« Je terminerai mon propos, a déclaré Mario Papi, en émettant au nom de mes amis de l’A.N.A.C.R. de la Corse du Sud, association constituée de bénévoles passeurs de la mémoire de la Résistance, un souhait : Le souhait que dès à présent et tous ensemble, le plus grand nombre : les pouvoirs publics, les collectivités de la Corse du Sud, les établissements d’enseignement, les associations et clubs, partis et syndicats nous engagions la préparation du 70ème anniversaire de la libération de la Corse pour combler les lacunes qui fondent encore l’ignorance ou la méconnaissance de cet évènement historique, pour redonner force aux idéaux de liberté, de paix, de solidarité et de progrès social qui guidaient les résistants.Nous pourrions faire de ce 70ème anniversaire, non une simple commémoration protocolaire entre initiés, mais un grand moment populaire festif et civique au centre duquel nous placerions la jeunesse de notre département. La jeunesse qu’Albert Ferracci, ancien président d’honneur de notre association, invitait ‘à mettre la force des hommes au service de ses rêves et pas ses rêves au service de la force’.Ainsi nous pourrions espérer que sur l’ensemble du territoire français plus personne n’ignore désormais qu’à partir du 9 septembre 1943 Ajaccio fut la première ville française libérée, la Corse fut le premier morceau de France libéré en premier lieu par son peuple rassemblé. Honneur et respect pour les Résistantes et Résistants corses et pour les soldats tombés pour que notre sol recouvre la Liberté !Vive la Corse ! Vive la République ! Vive la France ! »

Posted by cabrio2b