Menu

Le 27 mai, journée nationale de la Résistance ?

Sans que soit diminuée la portée historique du 18 juin, commémorant l'Appel historique du Général de Gaulle en 1940, une journée nationale de la Résistance, commémorée à la date anniversaire de la première réunion du C.N.R., le 27 mai 1943, deviendrait la deuxième date d'honneur de la Résistance. D'abord l'appel du 18 juin 1940, acte inaugural et solitaire lancé depuis Londres. Puis le 27 mai 1943, aboutissement d'efforts pour faire converger (presque) toutes les résistances en une : la Résistance solidaire.

COMMUNIQUE

Réunion clandestine le 27 avril 1943Ce 28 mars 2013, le Sénat a adopté la proposition de loi n°350 relative à l'instauration du 27 mai comme Journée Nationale de la Résistance, présentée par Jean-Jacques Mirassou et les membres du groupe socialiste et apparentés.

L’ANACR qui, il y a près de vingt ans, avait pour la première fois formulé cette demande, et qui depuis - rejointe par d’autres Associations et par l’UFAC - n’a cessé de mener la lutte pour que par cette instauration d’une Journée Nationale de la Résistance soit rendu hommage au combat et aux sacrifices des Résistant(e)s, et soit reconnu le rôle historique de la Résistance aux côtés des Français libres et des forces alliées dans la libération de notre pays et la victoire sur le nazisme, se réjouit de ce vote des sénateurs de tous les groupes ; vote acquis dans une quasi-unanimité (346 pour sur 348) qui n’est pas sans évoquer celle constitutive du Conseil National de la Résistance sous la Présidence de Jean Moulin, le 27 mai 1943.

Dans une lettre adressée le 7 octobre 2012 à Monsieur le Président de la République par les délégués à son Congrès national réuni à Lons-le-Saunier, notre Association avait rappelé cette demande et exprimé le souhait que le 27 mai 2013, 70ème anniversaire de la création du CNR, soit l’opportunité saisie pour y faire droit. Lors de sa rencontre avec Monsieur le Ministre Chargé des Anciens Combattants le 17 janvier dernier, et lors de son audition au Sénat le 5 mars suivant par M. le Rapporteur de la Proposition de Loi concernant l’instauration de la Journée Nationale de la Résistance, la Direction de l’ANACR, a renouvelé ce souhait.

Nous nous adressons donc à Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, ainsi qu’à Messieurs les Présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée, pour que soit inscrit sans attendre à l’Ordre du Jour de ses travaux l’examen du texte adopté par le Sénat et afin que par son adoption dans les mêmes termes, le 27 mai 2013 soit la première Journée Nationale de la Résistance ayant un caractère officiel.

Pour la Présidence Nationale de l’ANACR

Louis CORTOT
Compagnon de la Libération

Entrer un Editorial

Posted by cabrio2b