Menu

« Prière pour nos frêres marocains »

Le 4 octobre 1943 Bastia était libéré. Les Goumiers, face aux troupes allemandes, ont payé un lourd tribut dans les combats du col de Teghjme qui surplombe Bastia. On l'appelle aujourd'hui « Col des Goumiers »

edito.jpgUn anonyme a écrit un long poème à la gloire des goumiers. Un extrait y est gravé sur le monument érigé au franchissement du col. Nous en publions quelques vers pour commémorer l’anniversaire de la libération de Bastia qui était le dernier réduit occupé.

Combien d’entre eux sont morts sur les routes de France,
Des cyprès de Provence jusqu’aux neiges du Rhin
Si loin de cette terre où leur cœur était resté,
Si loin des tentes noires et des ksours fauves,
De la montagne bleue et des oliviers tordus (…)

edito_02.jpgRemplis du souvenir d’une lumière unique,
Leurs yeux se sont fermés aux brumes d’Occident.
Seigneur, permettez que les durs guerriers de Berbérie
Qui ont libéré nos foyers
Et apporté à nos enfants le réconfort de leur sourire,
Permettez qu’ils se tiennent auprès de nous,
Epaule contre épaule.
Et qu’ils sachent, O Seigneur, combien nous les avons aimés.

(traduction corse)

…Quantu n’è mortu par sti stradi di Francia
Da i cipressi di a Provenza sin’a i nevi di u Rhin
Cusi luntanu di sta terra indù era firmatu u so core
Cusi luntanu di i tendi neri e di i fali ksour,
Da i muntagni turchini e di l’alivi atturcinati (…)

Pregni di u ricordu d’ un lume ùnicu,
Si so chjusi i so ochji a i nebbie di punente.
Accurdetici Signore chi i bravi guerrieri di Berberia,
Chi ci annu liberati
E datu a i nostri figlioli u cunsolu di u so surrisu,
Accurdeticci Signore, ch’elli si tengani a torra a no,
Spalla a spalla,
E ch’eddi sappiani quantu l’avemu tinuti cari

"Prighera par i suldati maruccani" 

Posted by cabrio2b