Menu

Jean-Dominique FERRANDI, dit "Jean-Mémé"

Né(e) à Cuttoli-Corticchiato (France, Corse du Sud(2A)), le 04 Octobre 1913 - Décédé(e) à Paris (France, Paris(75)), le 26 août 1944

Jean-Dominique Ferrandi « Mémé » est né le 4 octobre 1904 à Cuttoli-Corticchiato en Corse. Il est le fils de Jean-Antoine (gazé à la guerre de 14 mort en 1929) et de Barberine née Burelli. Jean-Mémé était l’aîné de 7 enfants. Dès l’adolescence, il s’occupa de ses frères et sœurs comme un deuxième père et seconda ainsi sa mère. Très bon élève, il fit des études secondaires à Ajaccio où il habitait rue Fesch chez sa grand-mère Pauline. Entré à l’école normale, il devint le plus jeune instituteur de Corse, il n’avait pas 18 ans.

Nommé à Casamaccioli dans le Niolu, il fit venir une partie de sa famille. Les lettres de cette époque dénotent chez lui une grande maturité d’esprit empreinte de générosité et d’humour, toujours prêt à rendre service. Dans sa quête d’idéal et de grande cause c’est à cette époque qu’il adhéra au parti communiste créé depuis peu. En 1928 qu’il fut nommé à Peri où il enseigna pendant 2 ans, il y fut également secrétaire de mairie. Il épouse Toussainte Marie Leccia en 1929, ils auront deux filles. En 1930, il est nommé à Paris où il s’installe avec sa famille. Il continuera à militer au sein du parti communiste et vivra l’époque du Front Populaire et la création des Brigades Internationales, par son ami André Marty, lors de la guerre d’Espagne. Après les accords de Munich, en 1938, il envoie sa famille en Corse et la rejoindra en 1939. Il sera alors mobilisé à Ajaccio. A l’annonce du déplorable armistice il essaie de réagir avec d’autres et commence à résister à l’ennemi.

Posted by cabrio2b