Menu

67ème anniversaire de la mort de Pierre Griffi

Rassemblés devant le buste de Pierre Griffi, de nombreux Ajacciens, les représentants d'associations patriotiques et leurs porte-drapeaux ainsi que les autorités civiles et militaires ont écouté l'allocution de Charles Mariani dont le père a hébergé le radio à Vero avant qu'il ne soit arrêté, torturé et fusillé par les fascistes.

C’est le 18 août 1943, au petit matin, que Pierre GRIFFI a été fusillé par les fascistes. Ses dernières paroles ont été pour ses compagnons prisonniers : « Bonne chance dans la vie ! » leur a-t-il lancé en passant devant les cellules du couloir qui le menait au poteau d’exécution. Il avait 29 ans.

67eme-anniversaire-de-la-mort-de-pierre-griffi.jpg

Il est mort courageusement, sans avoir cédé, durant des semaines, aux tortures de ses geôliers. Une mort aussi courageuse que le fut sa vie : combattant des Brigades Internationales, il est présent en Espagne dans le premier affrontement militaire avec le fascisme et fort de cette expérience il fait partie de la mission Pearl Harbour qui est débarquée sur les côtes de Corse par le sous-marin CASABIANCA afin d’assurer les premières liaisons radio avec les Forces françaises d’ALGER. Cette mission, il l’accomplira avec une remarquable efficacité jusqu’à son arrestation par l’occupant.

Pierre GRIFFI, ce résistant de la première heure, reste pour notre mémoire le symbole de ce lien vital établi fin de 1942 entre la Résistance corse et les Forces françaises d’ALGER. En honorant Pierre GRIFFI nos pensées iront aussi au glorieux sous-marin CASABIANCA et à son valeureux équipage commandé par le Commandant L’HERMINIER. Nos pensées iront aussi aux autres missions : la mission Sea urchin conduite par Fred SCAMARONI et la mission Frederick conduite par Guy VERNUGE, à laquelle appartenait Charles ANDREI. Tous morts pour la liberté de notre île.

Posted by cabrio2b