Menu

9 Septembre : Souvenir de l'Insurrection

Ce 9 septembre 1943, l'appel à l'insurrection est lancé par le Comité Départemental du Front National de la Résistance : un évènement majeur.

mario-papi.jpg[….] C’est dans la détermination à lutter contre le fascisme, et pour garder la Corse française, que la Résistance en Corse prend corps.[….]
Les mérites de l’ensemble des chefs de la Résistance en Corse furent de rassembler leurs forces,[…] en surmontant leurs différences politiques, philosophiques ou religieuses ;  d’apprécier la situation créée dans les rangs de l’armée italienne  par la chute de Mussolini et la forte adhésion de la population corse aux actions de la Résistance ;  de ne pas se laisser enfermer dans une stratégie élaborée ailleurs et de privilégier la situation de la Corse et l’état d’esprit des corses à la veille du 9 septembre 1943.[….]
Le retentissement sur le continent fut grand dans l’ensemble des mouvements de Résistance […] : « La France entière en a tressailli » (Général de Gaulle)  -  « L’idée qu’un petit morceau de France était libéré me causa une émotion religieuse » (P. Mendès-France) La Corse libérée, presque l’équivalent d’une division de jeunes Corses se sont engagés dans l’armée de libération,  ont combattu et contribué à la chute du nazisme.[….]
Clémence, Elève de 1ère au Lycée FeschEn ce jour du souvenir, il convient d’exprimer notre respect et notre reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui ont combattu pour la liberté et la démocratie. Sans oublier les soldats italiens qui ont  pris une part active à la libération de notre île, ni les valeureux soldats du Bataillon de Choc, ainsi que les Goumiers et Spahis marocains qui ont contribué à repousser à la mer l’armée allemande.
La commémoration, le  rappel historique de la Libération de la Corse, « Le premier morceau libéré de la France », selon les mots du Général De Gaulle, ne recueillent pas de grand écho au niveau national,[…] n’ont pas la place qu’ils méritent  dans les médias et dans les manuels d’histoire.
Nous devons davantage faire vivre la mémoire de ces hommes et de ces femmes qui ont refusé l’oppression, l’ont combattue, attachés qu’ils étaient à la liberté de la Corse et de la France

Allocution Mario PAPI (Membre du Bureau de l’A.N.A.C.R. 2A)
Posted by cabrio2b