Menu

Benita Battesti est décédée

"On a besoin des femmes ? Eh bien, les femmes nous voilà !" Benita, la petite ambulancière, jeune recrue corse de l'armée de libération, celle qui parcourait les champs de bataille pour secourir les soldats blessés, ramasser les corps de ceux qui étaient morts, Benita s'en est allé.

Il nous reste d'elle cet interview qu'elle avait donnée aux élèves de l'I.U.T. de Corte pour la réalisation d'un DVD "Faire face". Elle a fait face sans défaillir mais il s'en est fallu de peu, racontait-elle, quand elle avait découvert, sur les brisées des libérateurs, l'horreur des camps de la mort en Allemagne. Mais ..."On a besoin des femmes ? Eh bien, les femmes nous voilà !"

Il revenait à M. Colonna d'Istria, président des médaillés de la Légion d'Honneur en Corse-du-Sud, de faire l'éloge funèbre de la défunte : " Le drapeau de la Légion d'honneur s'incline une dernière fois sur la dépouille mortelle de notre consœur : Bénita Battesti, femme courageuse, engagée au service de la France. Ancienne combattante volontaire , elle a participé à la libération de la France et des camps de la mort organisés par le nazis. Au volant de son ambulance, elle a sillonné tous les fronts afin de porter secours aux blessés, ramasser les morts et les corps déchiquetés par la mitraille. Elle a reçu, pour ces faits de guerre, les plus hautes distinctions : la Légion d'honneur, la Médaille militaire, la Crois de Guerre, la Médaille de la Libération et celle prestigieuse du Combattant volontaire. Elle s'est par la suite consacrée aux plus démunis, venant en aide à ceux qui souffrent dans leur corps et leur esprit.

C'est une "grande dame" qui nous quitte. Qu'elle repose en paix et pour l'éternité."

Posted by cabrio2b