Menu

Cérémonie anniversaire de la mort de Jean Nicoli

Il y a 67 ans, le 30 août 1943 disparaissait Jean Nicoli.

Jean NICOLI demeure un personnage exemplaire, un symbole de la Résistance corse contre le fascisme. Il en fut l’un des nombreux martyrs et c’est le 30 août 1943 en même temps que Michel Bozzi, son compagnon d’infortune, qu’il périt, décapité par les fascistes italiens parce qu’il refusait d’être fusillé dans le dos.
Il accepte son sort tragique avec courage et dignité. Dans la nuit précédent sa mort dans sa dernière lettre il demandera à ses enfants de porter pour tout deuil : « un œillet rouge et une tête de Maure ». « A cette heure suprême, je comprends le sourire des martyrs… si vous saviez le bonheur de mourir pour les spoliés de la terre. »
Le LUNDI 30 AOUT les résistants et les « Amis de la Résistance » se souviendront de Jean NICOLI, un hommage lui sera rendu ; ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui avec lui ont arpenté la Corse pour préparer l’insurrection dès la capitulation italienne ; qui ont fait don de leur vie pour la liberté et la lutte contre le fascisme. 
A Ajaccio à 18h30 devant la plaque lui rendant hommage, là où il a été arrêté avec Jérôme Santarelli, à l’angle du Bd. Mme Mère et Rue Solferino. 
A San Gavinu di Carbini, son village natal, à 11 heures devant le monument édifié à sa mémoire.
Que leur mémoire reste vivante, qu’ils servent d’exemple aux jeunes générations tant il est vrai que « le ventre est encore fécond d’où surgit la bête immonde ».

Posted by cabrio2b