Menu

Cérémonie pour Fred Scamaroni

Il y a 70 ans, le 19 mars 1943, dans sa cellule de la citadelle d'Ajaccio, Fred Scamaroni se donnait la mort pour ne pas céder sous la torture de ses géoliers qui voulaient lui faire livrer ses secrets.

ceremonie-pour-fred-scamaroni_19-03-2013_1.jpgplaques-cellule-citadelle.jpgPour la circonstance, les portes de la citadelle avaient été ouvertes pour accéder pied du mur de la cellule où ont été incarcérés, avant de mourir, Fred Scamaroni – suicidé, c’était le 19 mars 1943-, Guy Verstraete(Vernuge ou Vlaminck) et Charles Andrei – eux fusillés, c’était le 6 juillet de la même année-.
Luca LEANI élève de 3ème M2 du collège des Padules, Monsieur Jean-Pierre Valery Président du Souvenir Français de Corrèze et le Préfet de Corse, ont tour à tour, rendu hommage au héros de la Résistance ; Luca LEANI par la lecture du poème de Marianne Cohn, « Je trahirai demain » ; Monsieur Valery en rappelant les liens qui unissent la Corrèze et Fred Scamaroni ; le Préfet de Corse, Préfet de la Corse-du-Sud, Monsieur Strzoda en retraçant la vie, l’engagement et le martyr de l’émissaire du Général de Gaulle.
Jacqueline Wroblewski, présidente de l’ANACR 2A et le jeune Luca LEANI ont déposé la gerbe de l’ANACR 2A.
La cérémonie s’est conclue, traditionnellement, par les hymnes.

Posted by cabrio2b