Menu

Cérémonies M. Bozzi et J. Nicoli

L’adjudant chef Michel BOZZI (alias Bianchi), de la mission Pearl Harbour, est débarqué clandestinement par le sous-marin CASABIANCA dans la nuit du 5 au 6 février 1943, sur la plage d’Arone (Piana), avec poste-radio, armes et munitions. Les renseignements transmis à l’état-major d’Alger permettront, entre autre, de couler deux bateaux ennemis. Traqué par l’OVRA, la police politique italienne, il sera arrêté le 16 juin 1943, emprisonné dans la citadelle d’Ajaccio, torturé sans que jamais l’ennemi lui arrache ses secrets, et fusillé le 30 août sur la place Saint Nicolas à Bastia.

Jean NICOLI demeure un personnage exemplaire, un humaniste, un symbole de la Résistance corse contre le fascisme. Il en fut l’un des nombreux martyrs et c’est le 30 août 1943 qu’il périt, décapité par les fascistes italiens parce qu’il refusait d’être fusillé dans le dos.
Il accepte son sort tragique avec courage et dignité. Dans la nuit précédent sa mort dans sa dernière lettre il demandera à ses enfants de porter pour tout deuil : « un œillet rouge et une tête de Maure ».

Le VENDREDI 30 AOUT les Résistants et les Amis de la Résistance A.N.A.C.R. 2A se souviendront de Michel BOZZI et de Jean NICOLI, des valeurs qu’ils nous ont transmises. Un hommage leur sera rendu ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui, avec eux, ont mobilisé et organisé les patriotes corses pour préparer l’insurrection dès la capitulation italienne et qui ont fait don de leur vie pour la liberté et la lutte contre le fascisme.

Les cérémonies :

  • Michel BOZZI : A AJACCIO à 10H30 devant le gymnase qui porte son nom, rue Achille PERETTI, au niveau de la plaque qui lui rend hommage.
  • Jean NICOLI : A AJACCIO à 11H30, devant la plaque qui lui rend hommage, sur le lieu où il a été arrêté avec ses compagnons, à l’angle du boulevard Mme MERE et de la rue SOLFERINO.
  • Jean NICOLI : A SAN GAVINU DI CARBINI, SON VILLAGE NATAL, à 11H00 devant le monument édifié à sa mémoire.
  • Jean NICOLI : A AJACCIO à 18H00 à la caserne BATTESTI, Cette commémoration présidée par monsieur le Préfet de Région rappelle la détention de Jean NICOLI mais également celle de nombreux patriotes corses en ce lieu investi par l’armée italienne de novembre 1942 à octobre 1943.

Le Comité de la Corse du Sud de l’Association Nationale Des Anciens Combattants et Amis de la Résistance (A.N.A.C.R 2A.) appelle les Ajacciens, toutes générations confondues, à participer à ces commémorations et à rendre hommage aux héros et martyrs de la Résistance.

Posted by cabrio2b