Menu

Communiqué : Robert Cardot nous a quittés

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Robert Cardot, survenu le 30 avril 2011. Robert Cardot était un membre de l’équipage du glorieux sous-marin « Casabianca » à qui la Corse doit beaucoup pour sa libération en 1943.

casabianca-a-quai.jpgLe premier contact de Cardot avec la terre corse ce sera en cette nuit du 5 au 6 février 1943, quand le sous-marin Casabianca s’étant approché à 400 mètres de la plage d’Arone (entre Cargèse et Piana),  lui et son compagnon Asso sont chargés de la mise à terre d’une cargaison d’armes et de munitions ainsi que d’une 2ème équipe de la mission Pearl Harbor (dont font partie l’adjudant  Michel Bozzi et le radio Chopitel). L’état de la mer perturbe les opérations qui se poursuivront la nuit du lendemain avec autant de difficultés. .. mais avec succès ; sauf que les deux marins devront rester à terre et se joindre aux Résistants corses. Première étape à Marignana ; accueil par les Nesa, Versini et Camilli. Leur séjour s’achèvera en mars 1943 quand le « Casabianca » les récupérera à Favone. Et alors recommencent pour eux les missions périlleuses du sous-marin.blason-casabianca.jpg
A la libération, Robert Cardot quitte la Marine nationale pour un emploi à EDF-GDF. Il gardera de solides amitiés, en l’occurrence celles de ses hôtes de Marignana durant la clandestinité. Après guerre, il séjournait souvent en Corse dans sa résidence secondaire et ne manquait pas chaque été d’assister le 18 août à la commémoration de la mort de Pierre GRIFFI, le radio de la mission Pearl Harbour qu’il avait bien connu et qui a été fusillé après qu’il ait subi les tortures de l’occupant.
A sa famille et à tous ceux qui sont touchés par ce deuil, l’ANACR 2A exprime ses sincères condoléances.

Posted by cabrio2b