Menu

Hommage aux troupes de l'Empire

Les Corses n'ont jamais oublié la part prise par « Les soldats de l'Empire » pour la libération de l'île.

Sur la stèle du « Col des goumiers » à Teghjme, où les indigènes livrèrent de durs combats, on peut lire en français et en berbère le poème d'un anonyme :

Remplis du souvenir d'une lumière unique
Leurs yeux se sont fermés aux brumes d'occident
Permettez Seigneur que les durs guerriers de Berbérie
Qui ont libéré nos foyers et apporté à nos enfants le réconfort de leurs sourires,
Permettez qu'ils se tiennent épaule contre épaule 
Et qu'ils sachent combien nous les avons aimés.


hommage-aux-troupes-de-lempire_11-11-2008.jpg

La cinémathèque de Corse à Porto-Vecchio et l'A.N.A.C.R. s'étaient associés ce samedi 8 novembre 2008 pour leur rendre hommage avec deux films : « TABOR » de Georges PECLET, réalisé en 1953 et « INDIGENES », le film de Rachid BOUCHEREB. Le premier que détient la cinémathèque de Corse, tombé dans l'oubli vient d'être restauré. Le second qui a connu un succès mérité a contribué à faire connaître les exploits des « troupes indigènes » mais aussi les discriminations dont ces hommes ont eu à souffrir. 
Discriminations pendant les combats qui s'est poursuivie après par l'ingratitude dont notre pays à fait preuve à leur égard en leur accordant de misérables pensions. Depuis la sortie de ce film, on nous a annoncé la décristallisation des pensions qui avaient été figées depuis 1959. Affaire à suivre. Peut-être que quelques « indigènes » survivants en profiteront.

Posted by cabrio2b