Menu

Hommage à Raymond Aubrac

Raymond Aubrac s'est éteint mardi 10 avril, à l'âge de 97 ans, au Val de Grâce. Dans un communiqué publié ce jour, Louis Cortot lui rend hommage. On consultera avec intérêt l'émission qui lui a consacré Emmanuel Laurentin, "La fabrique de l'histoire" (France Culture) du 13.04.2012 et la vidéo disponible sur le site de l'Humanité

raymond-et-lucie-aubrac.jpgLa Résistance est en deuil, notre Association, l’Association Nationale  des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance (ANACR) dont il était membre du Comité d’honneur national, est profondément affectée par la disparition de Raymond Aubrac, le dernier, après le récent décès de Pierre Sudreau, des grands dirigeants nationaux de la Résistance, qui était encore parmi nous.

Dès le début de l’Occupation, il fut parmi les fondateurs de Libération-Sud, l’un des grands mouvements de la Résistance plus tard rassemblés au sein du Conseil National de la Résistance (CNR) par Jean Moulin. Raymond Aubrac fut arrêté avec lui à Caluire le 21 juin 1943.

Puis, ayant réussi à s’évader grâce à son épouse, Lucie Aubrac, camarade de Résistance et compagne de toute une vie de luttes, Raymond Aubrac reprit immédiatement le combat, rejoignant Londres puis siégeant à l’Assemblée Consultative Provisoire d’Alger. Il fut à la Libération nommé par le général de Gaulle Commissaire de la République à Marseille.

Par la suite, ses engagements, publics ou professionnels, sur le plan national ou international, témoignèrent d’une fidélité sans failles avec les valeurs démocratiques et humanistes qui motivèrent son engagement dans la Résistance.

Avec Lucie Aubrac - puis hélas sans elle – il consacra les dernières années de sa vie à la transmission de l’exemple et surtout des valeurs de la Résistance, tout particulièrement aux jeunes générations.

Pleinement citoyen de notre époque, il s’est exprimé à plusieurs reprises  avec une grande hauteur de vues sur les graves problèmes auxquels elle est confrontée.

Raymond Aubrac avait fait à l’ANACR l’honneur et l’amitié d’accepter d’être membre de son Comité d’Honneur. Sa disparition est une grande perte  pour notre Pays, pour la Résistance, pour notre Association.

Nous nous inclinons avec émotion et respect devant lui.

Louis CORTOT
Compagnon de la Libération
Président de l’ANACR
Paris, le 11 avril 2012

Raymond Aubrac, le CNR et Jean Moulin sur le site :http://www.humanite.fr/politique/quand-raymond-aubrac-raconte-jean-moulin-et-le-conseil-national-de-la-resistance-494328

Entretien avec Raymond Aubrac sur France cuture :http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoireactualites-du-vendredi-130412-2012-04-13

Posted by cabrio2b