Menu

Jaurès Guerzoni nous a quittés

Jaurès un prénom qui lui allait bien

jaures-guerzoni.jpgIl a voulu partir discrètement sans que nul autres que ses proches soient avertis de son décès. Discret, c’est ainsi que nous l’avons connu, le déporté-résistant qui venait de Bourgogne. C’est ainsi qu’il a vécu. Il parlait peu de sa déportation mais qu’on le sollicitât pour parler à des élèves, comme nous l’avons fait, et Jaurès, par devoir disait avec sobriété, sans pathos, sans ressentiment, ce qu’il avait subi de juillet 1944 jusqu’à la Libération dans ce camp de Dachau. 
A ce fils d’immigré italien, le prénom de Jaurès que ses parents avaient choisi lui allait bien : par l’engagement politique qui fût le sien au Parti Communiste Français et par le refus de la soumission à l’occupant qui le mena à la Résistance. Mais pas seulement cet engagement citoyen : de la culture du grand Jaurès il était digne aussi, tant il y portait intérêt, lui, cet autodidacte qui commença sa vie comme ouvrier. Et sa réalisation d’une exposition de timbres sur la Seconde Guerre mondiale nous avait révélé sa passion pour la philatélie et l’étendue des connaissances.  Adieu Jaurès !

Posted by cabrio2b