Menu

Le collège Paul Bungelmi à Petreto-Bicchisano

Deux établissements scolaires, celui de Petreto-Bicchisano et de Sainte-Marie Sicchè, forment administrativement un seul collège mais chacune des deux structures portent désormais le nom de deux grands Résistants : respectivement, Paul Bungelmi et André Giusti (voir les biographies).

le-college-paul-bungelmi-petreto-bicchisano_1.jpgHasard du calendrier ? C'est un 18 juin, jour anniversaire de « l’appel » du général de Gaulle, qu’ont choisi les organisateurs pour dévoiler la plaque de celui de Petreto-Bicchisano sur laquelle on peut lire que Paul Bungelmi fut aussi Directeur de l’établissement et élu du groupe communiste à l’Assemblée de Corse. S'il y a un hasard, c'est que Paul Bungelmi est décédé un même 18 juin, en 1991. Jusqu'à sa mort prématurée, il resta fidèle aux idéaux de sa prime jeunesse et il œuvra avec succès pour le maintien du collège que l’administration voulait supprimer. Et pour l’ardent défenseur de la langue corse qu’il fut, ce collège bilingue français-corse sied bien à sa mémoire.
le-college-paul-bungelmi-petreto-bicchisano_2.jpgLa cérémonie s'est déroulée en présence de ses enfants Alain, Paul André et Roland ; de sa famille et de ses amis parmi lesquels l'ami de toujours, Ange-Marie Filippi-Codaccioni ; en présence aussi de la population, des reponsables de l'Education nationale et de nombreux élus parmi lesquels Paul Giaccobi, Dominique Bucchini et Paul-Marie Bartoli (Collectivité Territoriale de Corse), Jean-Jacques Panunzi et Paul Jo Caïcutoli (Conseil Général) et Jacques Nicolaï (maire de Petreto-Bicchisano).

Posted by cabrio2b